Guillaume Marteaux

Domaine Marteaux Guillaume, Bonneuil-sur-Marne, Champagne

A Bonneuil-sur-Marne, Guillaume, met en œuvre depuis longtemps déjà, une agriculture propre et ultra raisonnée. Non pas pour des raisons de mode ni d’étiquette, mais bel et bien pour respecter la Terre et le vivant.

Tombé dans le pressoir étant petit, les mercredis de son enfance sont dédiés aux jeux dans les vignes, auprès de ses parents qui lui transmettent les valeurs du travail.

A 23 ans, Guillaume construit son bâtiment de vinification lui-même, et commence à y vinifier puis à assembler ses propres cuvées.

A Bonneuil-sur-Marne, Guillaume, met en œuvre depuis longtemps déjà, une agriculture propre et ultra raisonnée. Non pas pour des raisons de mode ni d’étiquette, mais bel et bien pour respecter la Terre et le vivant.

Tombé dans le pressoir étant petit, les mercredis de son enfance sont dédiés aux jeux dans les vignes, auprès de ses parents qui lui transmettent les valeurs du travail.

A 23 ans, Guillaume construit son bâtiment de vinification lui-même, et commence à y vinifier puis à assembler ses propres cuvées.

C’est un passionné qui s’épanouit parfaitement entre ses vignes et sa cuverie, qui exigent une attention quotidienne.

Ses mains, à la fois rugueuses et habiles, s’amusent sans modération à travailler la terre, à élever les vins et à composer ses cuvées, entre cuve inox et fût de chêne.

Guillaume a fait le choix de travailler selon les principes de l’agriculture biologique et biodynamique.

Ses vignes sont donc cultivées sans désherbant chimique, l’enherbement naturel et l’apport de compost naturel permettent aux sols d’être équilibrés et riches en micro-organismes. Guillaume applique des traitements naturels à base de plantes et s’emploie à créer de véritables réserves de biodiversité au cœur de son vignoble (hôtels à insectes, zones non fauchées, projet d’agroforesterie).

Enfin, grâce à un important travail historique de sélection massale, le vignoble de Guillaume a gardé une diversité génétique qui lui confère une force de résistance naturelle, ainsi que des vins résilients. Voilà comment la famille a cultivé un vignoble robuste, sain, au plus proche du naturel et avec de bonnes immunités.

Cet engagement, Guillaume le prolonge lors de la vinification. Les raisins sont délicatement manipulés et pressés très rapidement après la vendange.

La vinification est douce, sans intrant (hors dose homéopathique de soufre), et se fait en levures indigènes.

Sans artifice, nature, la Maison MG s’applique à utiliser de très faibles doses de sulfites.

La fermentation malolactique n’est pas déclenchée volontairement. Elle se fait naturellement, si toutefois elle se déclenche. Cela permet de garder les acides vifs. Des vins plus tendus se bonifient merveilleusement lors de leur long vieillissement.

La réserve perpétuelle du domaine sommeille depuis plus de 20 ans dans sa cuve : le vieux vin y apprend au plus jeune à vieillir. Elle est un trait d’union entre chacune des cuvées, excepté l’Esprit Terroirs, qui est millésimé.

Précis, intuitif et doté d’une grande expérience en vinification, Guillaume est à l’écoute de ses vins. Il ne cherche pas à leur appliquer une empreinte boisée mais recherche plutôt la micro-oxygénation (l’échange d’air entre les matières naturelles, vin/bois).